L’éponge konjac, vous connaissez ??

Il y a un peu plus de deux mois, suite à la lecture d’un article sur un blog beauté, je découvrais l’éponge konjac. Du coup, j’ai effectué quelques recherches sur Internet pour savoir de quoi il s’agissait car je ne connaissais pas du tout cet accessoire visage.

J’ai été immédiatement attirée par celle de Kiko (très pratique à trouver dans Paris) au point de l’avoir fait figurer sur ma wishlist du mois d’Août. Cela faisait un petit moment que je n’avais pas eu une envie si forte d’un produit. Sans plus attendre, je suis allée m’en procurer une !!

Pourquoi elle m’attirait tant ?? Car les résultats escomptés semblaient proches de ceux que l’on peut attendre d’une Clarisonic, tout en étant une alternative beaucoup plus douce.

Ça fait déjà un bon moment que je bouillonne à l’idée de vous parler de cet accessoire magique (mais je n’avais pas eu le temps d’écrire l’article avant) !!

Et comme tout produit de soin ou make-up, j’aime prendre mon temps et suffisamment de recul pour bien ressentir les bienfaits de ce que je teste (ou au contraire, ses défauts). Et surtout vérifier si rien ne change après plusieurs semaines d’utilisation.

Les promesses de la marque :

Éponge détergente à l’action purifiante, pré-humidifiée avec de l’eau distilléeFabriquée avec 100 % de fibres naturelles, dérivée de la racine d’une plante japonaise appelée konjac, elle permet de nettoyer votre visage efficacement et en profondeur.

Grâce à sa surface irrégulière et à la capacité de ses fibres naturelles à capturer l’eau et à la relâcher progressivement, l’éponge naturelle élimine les cellules mortes et l’excès de sébum par une action exfoliante efficace mais délicate.

Adaptée à tous les types de peaux, particulièrement aux peaux très grasses ou sensibles, l’éponge naturelle est une solution innovante pour la toilette quotidienne de votre visage. Le cordon pratique permet de la suspendre pour sécher après usage.

Testée dermatologiquement.

Dès les premières utilisations, j’ai ressenti une réelle sensation d’efficacité sur ma peau, c’est assez dur à décrire, comme si l’eau distillée agissait immédiatement. C’est un geste très doux, qui nettoie la peau, à la fois, en douceur et en profondeur, élimine toutes les impuretés. Cette éponge ne remplace pas un gommage mais polit vraiment bien, pour un grain de peau plus fin.

Au niveau de l’utilisation, je pensais à tort qu’elle était à appliquer sur le nettoyant, pour le faire comme « mousser » / émulsionner, mais pas du tout !! Celles qui souhaitent utiliser un accessoire visage avec leur produit de nettoyage pourront utiliser une brosse nettoyante qui servira à cet effet.

Voici donc comment je l’utilise :  

Je nettoie mon visage avec mon produit habituel (en ce moment, la « Mousse Perlée » de Carita) et je rince abondamment. Sur peau humide, avec mon éponge konjac Kiko, je procède à de petits mouvements circulaires sur l’ensemble du visage (y compris le contour des yeux – ça n’est absolument pas douloureux, même pour cette partie fine du visage, néanmoins, je ne m’attarde pas dessus). Et je rince à nouveau et sèche mon visage en tamponnant doucement avec une serviette. Après utilisation, il faut bien rincer l’éponge et l’essorer, puis la suspendre à l’aide du cordon pour qu’elle sèche à l’air libre. Ne vous inquiétez pas, quand l’éponge est sèche, elle durcit, ce phénomène est tout à fait normal. Pour lui redonner sa consistance moelleuse, il suffit de la ré-humidifier.

Personnellement, je l’utilise tous les matins (sauf les matins où je suis très pressée) mais vous pouvez très bien l’utiliser également le soir. C’est vraiment un geste rapide à effectuer et qui fait la différence. Au final, la peau est vraiment plus douce, comme « polie »  et a plus d’éclat.

A savoir : une éponge possède une durée de vie d’environ 2 mois (voire un peu plus), il faut penser à la changer assez régulièrement. Sur la photo ci-dessous, vous pouvez constater qu’elle a perdu de son volume et la surface est moins lisse, moins régulière, avec de petits « trous » apparents.

Pour information, d’autres marques en font aussi, telles que Elite (que l’on trouve dans les grandes surfaces), Nocibé, Bazar Bio, Univeda

Enfin, il existe différents types d’éponges (celle que je possède est « L’Originale« ) :

  • Charbon de Bambou,
  • Argile Rouge,
  • Argile Verte,
  • Des éponges konjac pour le corps,
  • Et même pour les bébés !!

Prix : 5.90 € dans les boutiques Kiko ou sur le site internet.

Êtes-vous tentées par ce type d’accessoire visage ?? En possédez-vous une ??

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

18 comments

    • Emma says:

      Tout à fait d’accord !
      J’ai même une copine qui m’a dit s’en servir pour retirer ses masques 😉
      Bonne journée !

  1. gaelle R says:

    ah non je ne connaissais pas l’éponge konjac et ton article tombe à point.Mais je me demande si c’est adapté aux peaux sèches et sensible,.

    • Emma says:

      D’après les fabricants, elles sont bien adaptées aux peaux sensibles.
      3 exemples concrets :
      Une ancienne collègue qui a la peau sensible et avec des problèmes de rougeurs intenses et petits boutons sur les jours l’a essayé et franchement, aucun soucis, l’éponge konjac lui a même fait du bien aux dernières nouvelles 😉
      Une amie proche qui a également la peau sensible l’utilise régulièrement et en est très contente.
      Et enfin moi-même car j’ai la peau fine et sensible mais vraiment aucun soucis 😉
      Après, quand tu le fais, tu effectues des gestes doux mais vraiment, les fibres sont moelleuses donc pour moi, c’est que du bonheur!! 😉

    • Emma says:

      Apparemment, une copine m’avait dit que c’était sensiblement le même prix, donc tu ne devrais pas avoir de mauvaises surprises 😉
      C’est même chez Nocibé qu’elle avait acheté son éponge konjac pour le corps 😉

    • Alix says:

      kikoo les filles,
      Effectivement l’éponge est a 6 € en petite taille et 10 € en grande taille. (j’ai pris le petit modèle, pour tester et vu qu’on garde que 2 mois l’éponge).

      J’ai teste hier soir, sans mon gel moussant bioderma, et effectivement même sans rien, la peau est douce, pas de zone grâce … a voir avec le temps 🙂

      • Emma says:

        Coucou!!
        Merci pour ton retour!! 😉
        Apparemment, la 1ère impression est bonne. Donc bien nettoyer ton visage avec ton gel moussant, tu rinces et ensuite, après ton éponge humide, tu masses ton visage (qui est toujours « mouillé ») et tu re-rinces, à toi la peau douce 😉

  2. sophie says:

    Hello Emma,
    ca vient d’où ces éponges ? C’est japonais ?^
    ca me tente bien en tout cas. Merci pour ton article car je ne connaissais pas.
    bises

    • Emma says:

      Oui, exactement!! D’ailleurs, tu devrais pouvoir en trouver en ce moment ;))
      Regarde cet extrait, c’est bien expliqué je trouve :
      « Fabriquée avec 100 % de fibres naturelles, dérivée de la racine d’une plante japonaise appelée konjac, elle permet de nettoyer votre visage efficacement et en profondeur ».
      Gros bisous!! 😉

  3. Caroline says:

    Je n’ai pas du tout aimé utiliser cette éponge pour ma part. je trouvais ça sale et pas si efficace que ça dans le fond. Je trouve aussi que ça s’abîme très vite.

    • Emma says:

      Ah ui, c’est dommage mais après, il en faut pour tous les goûts 😉
      Perso, je la rince à fond après chaque utilisation et quand je passe ma main sur mon visage, il est vraiment plus doux et visuellement, plus lumineux.
      Après, ça s’abîme assez vite mais dès qu’on l’humidifie, elle redevient vite plus volumineuse 😉

  4. sabine says:

    bonjour!donc on peut utiliser l’éponge en même temps que le nettoyant qu’après, c’est cela?
    merci et bisous

    • Emma says:

      En fait, je me suis renseignée auprès de conseillères Kiko.
      Il y a deux types d’éponges :
      Les classiques qui peuvent s’utiliser avec des produits nettoyants ou pour rincer les masques…
      La Konjac, qui est à base de fibres naturelles, doit être utilisée seule, après avoir rincé son nettoyant habituel.
      Tu la passes sur visage humide, en mouvements circulaires et tu rinces à nouveau.
      Peau douce garantie et grand de peau plus fin assuré 😉

    • Emma says:

      Les versions à l’argile me tentent aussi !! Surtout pour l’été prochain 😉
      En fait, j’ai lu que certaines filles font aussi de cette façon. Mais en demandant à 2 vendeuses Kiko, elles m’ont dit que ça abîme l’éponge plus vite et qu’avec les éponges konjac, elles « doivent » être utilisées seules. Par contre, avec des éponges nettoyantes classiques, on peut les utiliser avec des produits nettoyants 😉

Laisser un commentaire